Quand la musique est bonne…

Exit le Mariah Carey de saison, la musique est une nourriture terrestre, une essence et un besoin vital au même titre que la bouffe et le vin (oups c’est vrai c’est pas censé être vital…)
Autant de personnalités et de caractères nous composent et c’est à peu près pareil pour la musique. Enfin les goûts et les couleurs… 
Je ne vais pas énumérer tout ce que la musique représente au quotidien mais ce que ça m’évoque immédiatement.
La musique c’est quoi pour toi ?

Le move

Une soirée dansante sans musique ça se tente ? Hum pas convaincu de son succès mais ça me permet d’introduire la musique festive, joyeuse, dansante, celle qui te fait remuer, transpirer.J’aurai aussi bien pu choisir le fameux Eye of the Tiger mais je le réserve pour le sport (que je n’évoquerai d’ailleurs pas ici). Bon tu vas me dire qu’elle est pépère celle-ci. Mais je la trouve entraînante. Et puis ça me permet de te glisser de regarder Bridget si c’est pas déjà fait 😉:

Aretha Franklin – Respect

Vibrations

J’ai failli choisir Kenji mais j’sais pas pourquoi je me suis dit que c’était pas une bonne idée.

Les vibrations sont personnelles et évoquent différentes émotions mais elles réveillent en nous des sentiments, des idées, des peurs et que sais-je d’autre. C’est intime, c’est lié à son histoire, ses moments de vie. Le morceau doit vous procurer des frissons. J’ai donc choisi de partager :

The Cranberries – Linger

Sourire – Pleurer

J’aurais presque pu mettre Juliette dans les vibrations tellement sa voix sibylline est magnifique.
J’ai choisi de faire pleurer dans les chaumières  plutôt que rire donc pour aujourd’hui ce sera :  

Juliette Armanet – L’amour en solitaire & sous la pluie

Association de sens

Autant les moments de vie, nos rencontres  et nos souvenirs sont jalonnés de morceaux qui nous les rappellent. C’est pour moi la même chose pour la lecture et la musique, vue et ouïe réunie pour une explosion d’imagination. J’aurais plutôt associé des albums à des livres tellement ils sont liés dans mon esprit désormais. Je ne sais pas si je suis le seul à faire cette association mais elle est quasi nécessaire pour moi.

Le livre de Joe de Jonathan Tropper par exemple, pour moi c’est Katie Melua :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *