“Lagom”, la lumière venue du nord …

nawachMon train train quotidienLaisser un commentaire

Comme le hasard fait bien les choses, c’est lorsque j’ai lancé mon blog « sur tout et surtout rien » que j’ai appris l’existence du “Lagom”, tout droit venu de chez nos amis suédois. Curieux comme tout, j’ai fait quelques recherches sur la toile et j’ai fini par acheter un bouquin d’une blogueuse (Niki Brantmark) apparemment connue… sauf de moi (elle doit être suivie par des femmes donc bon…)
Bref, le “Lagom”, c’est quoi ?

Lagom : ni trop, ni trop peu, juste ce qu’il faut

Niveau culture scandinave, je dois dire que mes connaissances sont assez limitées :
– Zlaataaaaaaaan (ou Ibra pour les intimes…)
– les Vikings et la série qui va avec…(sang + sexe + violence = mojito de la série TV …)
– les meubles en kit de chez Ikea (sans oublier les gâteaux)
– ABBA (pour les coupes de cheveux et Mamma Mia que j’espère que tu fredonneras au moins pendant une heure après avoir lu cette phrase…)

– le mythe des blondes aux yeux bleus venues du Nord (perso j’en ai jamais rencontré, c’est donc bien un mythe… ou un malheureux hasard…)
Blague à part, société de consommation, capitalisme etc… tu en as entendu parlé ? Le “Lagom”, c’est exactement son contraire : vivre mieux avec le strict nécessaire. Ne pas s’encombrer de ce qui est inutile et superflu. Bref le bonheur à la suédoise (sans les Krisprolls…)
Autant dire que pour moi, c’était pas gagné d’avance… aussi bien du côté matériel que dans le comportement à adopter au quotidien…
Comment appliquer tous ces préceptes ? J’essaie petit à petit mais c’est évident qu’on ne peut pas tout changer du jour au lendemain. Il faut bien commencer quelque part. Ceux qui me connaissent disent de moi que je suis extrême et je crois qu’il y a assurément une grande part de vérité alors plutôt que de me disperser une fois de plus, j’ai sélectionné, pour toi public, quelques aspects de cette philosophie facilement applicables.

“Let the sunshine… Leeeet the sunshine in”

Fans de déco tendance, de tableaux à épingler et de Maisons du monde, cette partie est pour toi.
Soyons honnête, le “Lagom” est une évidence… mais parfois, nous avons besoin d’entendre, de réentendre certaines choses pour en prendre conscience…ou c’est peut-être seulement parce que je suis dur de la feuille…
Certes, l’hiver touche à sa fin mais le conseil servira pour l’année prochaine sauf changement de tendance… Et surtout, qu’aujourd’hui c’est le printemps, alors c’est l’occasion de se mettre au grand ménage annuel !
Objectif number one : laisser entrer un maximum de lumière chez soi. Evidemment, le choix des couleurs est primordial (je ne vais pas te faire un cours Damidot, Google est ton ami…).
Et puis après la logique voudrait qu’on laisse entrer la lumière naturelle. Oui, c’est le “must” mais quand on part au boulot le matin et qu’il fait nuit , qu’on rentre chez soi et qu’il fait déjà nuit, honnêtement, la lumière naturelle, c’est un peu comme du fromage dans un gratin, y’en a jamais assez…
C’est là que les lampes, luminaires, plafonniers et autres spots entrent en scène. Eclairez chez vous et votre bonne humeur vous remerciera ! Bien sûr, comme pour tout, l’excès de lumière nuira à votre quiétude et à l’écologie… (sauf si tu veux faire de ton chez toi un parc d’attractions)
Don’t forget : jamais dans l’excès, toujours avec parcimonie 😉

Séparation : aller de l’avant …

Adieu sweat troué, délavé, maltraité qui date du collège et que j’adorais tant… Oui, on en a vécu des choses ensemble : traces de peinture, batailles de boule de neige ou même moments plus tranquilles à mater des séries le dimanche après-midi entaché par les goûters chocolatés… Snif, comme tu vas me manquer …! Mais comme dans toutes séparations, au début c’est compliqué, mais on se rend vite compte qu’en serpillère le sweat est pas mal non plus 😀 Mieux encore, s’il prend la direction de la poubelle !
On a vite l’habitude d’entasser des choses inutiles et moi le premier ! Il y a ce qui a de la valeur sentimentale et les choses qui serviront forcément mais qui ne servent jamais : « je mets ça dans un coin et ça pourra me servir un de ces quatre…”

Partager du bon temps

Bon ça, c’est assez simple et j’avais pas vraiment attendu le conseil pour m’y mettre. Et puis des goûters, des bons repas, des plateaux de fromage et du vin à tire-larigot, ça me connaît (on avait pas dit “raisonnable” ? )

Lagom, bonheur simple et retour aux sources

Manger plus sain, plus simple, ça fait partie de mon quotidien depuis que je fais du CrossFit (j’ai pas oublié pour autant l’existence des Fast Food haha). Ca tombe bien c’est un précepte de cette philosophie 🙂
Retrouver la nature, faire des balades en forêt, c’est aussi préconisé, mais je t’avoue que même si ça me tente bien, lorsqu’il pleut, j’ai moyennement la motivation et du coup je préfère me réfugier derrière ma nouvelle découverte : un Kanelbullar (la recette et les photos bientôt sur mon blog) accompagné d’une infusion (eh oui c’est aussi Lagom de se prélasser chez soi et c’est pas pour me déplaire ;D)
Il y a beaucoup de choses intéressantes dans ce concept de  » Lagom » mais j’ai encore un peu de chemin à faire pour me contenter du “juste ce qu’il faut”, à commencer par résister notamment aux tentations du libre service d’une enseigne suédoise : Ikea… Eh oui paradoxe…
Si tu veux découvrir pas mal d’autres principes du « Lagom » que je te recommande, voici les références du bouquin >>>

Pour conclure, 2 proverbes que j’ai tout simplement adoré (suédois pas chinois hein…). Je te laisse y réfléchir
« Quand la mer est calme, tous les bateaux ont un bon capitaine. »
« Même la plus petite des étoiles brille dans le noir. »
En tout cas, moi, l’idée d’un bonheur simple, j’adhère et toi ?
Keep smile

Share this Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *