CrossFit, en route vers les Games…

nawachMon train train quotidien2 Comments

Rangée de Kettlebell - Box CrossFit CP95 Cergy

Les Open de Crossfit 2018 commencent ce jeudi pour 5 semaines consécutives ( 1 WOD par semaine) et cette année, je ferai partie de cette expérience ! Alors non, je ne suis pas Fraser ou Froning, non je ne suis pas un golgothe et non je n’irais pas aux Games (si seulement 😅) mais participer à la première étape de ce grand événement sportif doit me permettre de savoir où j’en suis, et avoir un point de comparaison pour les années à venir.

Crossfit, Open, Games, késako ?

Pour ceux qui n’auraient pas entendu parler du CrossFit, qu’est ce que c’est : si on prend notre Wikipedia préféré, le CrossFit est une association de plusieurs disciplines qui allient à la fois la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance. Je ne m’étend pas sur le sujet, si vous souhaitez en savoir plus, Google est votre ami 😉.

Les Open sont la première étape d’une compétition officielle qui mène vers les Regionals (pour les meilleurs de chaque région du globe : c’est à dire pas moi) et vers les Games (pour les meilleurs mondiaux du Crossfit : ce qui me concerne encore moins… ).

Plus que du sport, une raison d’être…

J’ai longuement hésité à écrire sur le sujet, parce qu’honnêtement on en parle un peu partout du Crossfit… mais franchement vu que cette activité représente près de ¾ de mon quotidien, je ne me voyais pas ne pas l’évoquer !

Oui, j’adore le sport depuis toujours (même quand il s’agissait uniquement de le regarder à la TV…).
Alors, il y a deux ans, lorsque j’ai commencé le HIIT (entraînement par intervalles de haute intensité), je ne connaissais même pas l’existence de cette discipline. Sauf qu’une fois qu’on a goûté aux “Burpees”, on s’intéresse forcément de plus près à tout ce qui s’en rapproche.

C’est donc là que j’ai commencé le CrossFit à CrossFitCP95. Peut-être l’une des meilleures choses qui me soit arrivée ces dernières années.

J’y ai appris que comme dans beaucoup de disciplines sportives, au CrossFit, nous sommes là avant tout pour nous challenger. C’est une compétition avec soi, uniquement soi.  Ce sport adopte un état d’esprit à part entière :
se dépasser lors des exercices (WOD = Workout Of the Day) et ce que l’on fait à la “Box” (salle) nous aide aussi pour tout le reste (ou presque, parce que je n’ai toujours pas envie de faire mon lit le matin 😅).

Alors, évidemment que le dépassement de soi existe dans d’autres sports… C’est vrai, mais au CrossFit, l’intensité est maximale. On se construit dans la douleur et surtout ensemble. La communauté CrossFit joue pour beaucoup dans la réussite de ce sport. On souffre, on s’encourage, on partage ensemble !

Autant dans certains sports, on triche, on s’insulte mais au CrossFit, la compétition est avant tout pour soi-même. Devenir meilleur, oui, mais pour soi et pas pour les autres. Une philosophie de vie. Certains la trouveront dans le sport, la musique ou autre…
Moi c’est en partie au CrossFit.

Better, Faster, Stronger…

Grâce au CrossFit, je suis devenu plus fort (je fais déjà plus de 5 pompes d’affilée et c’est pas si mal😅), plus souple (toute proportion gardée, à peu près pareil qu’un chêne de 100 ans…), j’ai moins de douleurs (au dos notamment). En fait, je suis tout simplement mieux dans mon corps. Et comme on le sait tous, le corps et l’esprit sont étroitement liés ! Cela m’aide aussi pour le tennis par exemple (meilleur cardio entre autres). Je me nourris également mieux, performance oblige (mais c’est pas encore ça, surtout en ce moment, en période de raclette et encore je ne parle pas de l’alcool qui coule à flot toute l’année 😅).

En bref, je vous invite à essayer le CrossFit. C’est ouvert à tous, tous les âges, les niveaux et même si on est blessé 🤕 ! Ça change un homme (sauf mes jeux de mots pourris qui restent toujours aussi nuls… ) Trouvez votre box affiliée près de chez vous ou venez faire un p’tit essai avec moi à Crossfit CP95 !

Vers l’infini et …

Au final, ma participation aux Open de CrossFit s’est imposée comme une évidence. Si je me suis inscris, c’est parce que je fais partie de cette communauté. Concourir, c’est aussi savoir où j’en suis. Même si je me donne au maximum, la compétition me permet de réaliser qu’il y a TELLEMENT plus fort autour de soi. Il y aura d’ailleurs TOUJOURS plus fort et meilleur que moi. Et au final, c’est pas bien grave !

Sur ce, on en reparle dans 5 semaines !
Et malgré avec les courbatures, n’oubliez pas : Keep Smile 😊

Share this Post

2 Commentaires sur“CrossFit, en route vers les Games…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *